Faire sa lessive maison – par “Les Débarbouillettes”

10 Juil 2020 | La vie zéro déchet (ou presque !)

Faire sa lessive maison : c’est l’un de vos objectifs mais vous n’avez pas encore trouvé la recette idéale ? Vous n’avez pas le temps de vous lancer dans d’innombrables tests pour trouver la formule qui fonctionnera ? Cet article est fait pour vous ! Caroline, maman de 3 enfants, engagée depuis plusieurs années dans une démarche zéro déchet et écoresponsable, et auteure du blog “Les Débarbouillettes”, y partage son expérience et sa recette imparable…Je vous laisse découvrir son article et son style bien à elle, que vous pourrez retrouver sur son site.

La lessive maison et moi c’est une histoire qui dure depuis longtemps, ponctuée de « je t’aime, moi non plus ». 

Notre 1ère rencontre s’est faite à travers une recette classique (savon de Marseille, savon noir et cristaux de soude) il y a déjà plus de 3 ans… C’était l’époque des liniments pour bébé (à base d’huile d’olive bien grasse), des enfants qui se traînent par terre (donc les pantalons qui reviennent de l’école ou du jardin plein de terre justement !!)… Du coup elle ne répondait pas à mes attentes… Je sais qu’il ne faut pas s’arrêter sur le physique mais son aspect était bizarre (gluant, j’avais un doute sur son homogénéité même si je remuais convenablement avant usage). Les tâches ne partaient pas…J’ai vécu aussi une histoire avec une recette à base de lierre. Pas du tout convaincue cette histoire n’a duré que le temps d’une lessive… De mon propre chef j’ai stoppé ces histoires sans lendemain pour revenir à mes 1ers amours : la lessive industrielle. 

N’aimant pas les échecs je me suis renseignée, j’ai beaucoup lu… a priori la glycérine pourrait être la cause de la texture non appréciée… mais impossible de trouver des copeaux de savon de Marseille sans glycérine (j’ai lu qu’il fallait râper du savon de Marseille, mais là ça devient trop compliqué, mes recettes je les veux simples, faciles et rapides à faire !). Il y a quelques mois j’ai trouvé des copeaux de savon de Marseille sans huile de palme, j’ai voulu tenter mais n’en ai même pas eu l’occasion puisque l’idylle avec ma recette maison est repartie de plus belle. Elle a changé du tout au tout, les ingrédients ne sont plus les mêmes, elle est 100% liquide, pas besoin de l’homogénéiser.

Et elle lave aussi bien que ma lessive industrielle classique et même mieux que les lessives bios (qui, il faut bien l’avouer, ont la vertu d’être bio mais ne font pas preuve d’une grande efficacité).

Elle me prend quelques minutes à la faire, son odeur pleut plaire à chacun (on y ajoute ce qu’on veut comme huile essentielle).

Alors comment se passent nos rendez-vous désormais ?

Les ingrédients :

        – Percarbonate de soude (encore lui ! Quand je vous disais qu’il était magique !)

        – Acide citrique

       –  Bicarbonate de soude

Personnellement j’en prépare 5 litres à chaque fois (oui c’est énorme mais nous sommes 5  et il faut en mettre un peu plus que de la lessive classique (40 cl par machine) donc le flacon diminue vite).

Je mets donc 5 litres d’eau chaude (mais non bouillante) dans une grosse marmite ouverte sans couvercle, j’y verse 20 cuillères à soupe de percarbonate de soude, 5 cuillères à soupe d’acide citrique et 5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Avec l’eau ça réagit, je m’éloigne de ma marmite et mélange pour bien dissoudre le tout. Je laisse refroidir puis j’ajoute 15 gouttes d’HE de lavande vraie et 15 gouttes d’HE de tea tree (mais là chacun(e) peut mettre ce qu’il/elle veut pour que son linge ait l’odeur qu’il/elle aime).*

Une fois mélangée je verse ma mixture dans une ancienne bouteille de lessive. 

Petit conseil d’amie : laisser le flacon ouvert quelques jours le temps que la lessive finisse de dégazer tranquillement (oui pour rappel le percarbonate de soude dégage de l’eau oxygénée à chaud qui se décompose ensuite en oxygène et en eau donc ça fait des bulles). Si vous refermez trop tôt la bouteille, elle risque de se déformer et de ne plus tenir droite ! (L’ivresse de l’amour💖…)

J’ai entièrement confiance en cette nouvelle recette, notre rencontre s’est faite au hasard du salon « Made in France » et désormais je n’ai d’yeux que pour elle.

Comme j’aime partager je vous conseille le livre “Les bonnes utilisations du bicarbonate de soudepercarbonate de soude, de l’acide citrique et du charbon végétal actif” qui vous livrera tous les secrets des usages de ces produits.

 

Et comme même en amour, des preuves valent mieux que de grands discours…

 Sur un chiffon test j’ai étalé ma crème pour les mains (vous savez celle avec du beurre de karité et de l’huile de coco)

Le même chiffon après lavage (cycle court à 60°C): vous voyez encore des tâches de gras? (bon ok c’était à 60°C mais pour que le gras se voit bien sur la photo, je peux vous dire que j’en avais mis une sacré quantité!) 

(Comme avec le dentifrice, si vous hésitez à faire le grand saut, vous pouvez lancer vos machine avec un mélange lessive maison et lessive industrielle pour commencer…comme ça juste pour voir!) 

Sur ce, je vous laisse, j’ai un rendez-vous galant avec ma lessive (oui je sais mes soirées sont palpitantes) ! 

*Je rappelle de manier avec précaution les HE ainsi que les 3 produits chimiques (percarbonate de soude, bicarbonate de soude et acide citrique).

Panier

2 Commentaires
  1. VERNERY

    Bonjour,
    Je croyais que l’huile essentielle se diluait uniquement avec un dispersant ou dans du gras …
    Je vais essayer cette lessive.
    Cordialement
    B.Vernery

    Réponse
  2. Les Débarbouillettes

    @B.Vernery, Bonjour, en effet vous avez raison. Dans ma dernière tournée de lessive j’ai remplaçé l’HE (dont l’utilisation à outrance est loin d’être écologique…) par des hydrolats. On peut aussi ne pas mettre du tout de parfums, j’ai essayé sans mais je trouvais qu’au fil des lavages mon linge manquait de fraîcheur. Je dois mettre à jour cet article avec des hydrolats. Mais n’hésitez pas à me faire un retour si vous essayer cette recette. A bientôt sur http://www.lesdebarbouillettes.com sur Instagram @lesdebarbouillettes ou bien sur ma page Facebook. Très belle journée !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *